CIG-Intranet

Accueil du site > CIG > Articles > L'âgisme. Une forme de discrimination qui porte préjudice aux personnes (...)
  • Article

L’âgisme. Une forme de discrimination qui porte préjudice aux personnes âgées et prépare le terrain de la négligence et de la violence

2007, par Rapin, Charles-Henri

Bizzini, L., & Rapin, C.-H. (2007). L’âgisme. Une forme de discrimination qui porte préjudice aux personnes âgées et prépare le terrain de la négligence et de la violence. Gérontologie et Société, 123, 263-278.

Résumé

Ce texte tente de montrer comment l’âgisme a évolué ces dernières décennies et permet le développement de la violence banale envers les personnes âgées. Il tente aussi de décrire comment un service de gériatrie communautaire a inscrit cette problématique dans son programme de santé « Vieillir en liberté » pour la promotion des droits humains des personnes âgées. Cette intégration a permis de considérer le non soulagement de la douleur et la sous-alimentation comme des formes de négligence et donc de maltraitance.

Astract Ageism : A Form of Discrimination Towards Older People Which Sews the Seeds of Negligence and Violence

The article seeks to show how ageism has evolved over the last decades and enables every-day violence towards older people. It also seeks to describe how a communal geriatric department has included the problem in its health programme entitled "Growing old in freedom" in order to promote the human rights of older people. This has meant that the non-relief of pain and under-nourishment are considered ot be forms of negligence and therefore of abuse.